Il est important de donner la parole aux enfants

enfant photo

Le système éducatif a la possibilité de former des personnes, non seulement d’un point de vue académique, mais aussi d’un point de vue éthique. L’école est donc un lieu idéal pour créer une société du futur meilleure. Pour y parvenir, nous devons cependant écouter les enfants et connaître leurs opinions. Dans cet article, nous parlons de l’importance de donner une voix aux enfants.

Nous avons le devoir d’éduquer les enfants, mais aussi d’apprendre d’eux. Cela ne sera possible que si nous écoutons activement les petits. De cette façon, nous pouvons savoir comment ils voient le monde, quels sont leurs points de vue et quelles sont leurs préoccupations.

Que signifie donner une voix aux enfants ?
Le concept de “donner la parole aux enfants” est peu connu dans notre pays, mais il est souvent utilisé dans d’autres, notamment dans les pays anglo-saxons.

Ce concept se réfère à toutes les initiatives qui visent à accroître le protagonisme et la participation des élèves à certains aspects de l’environnement scolaire.

A cette fin, il faut donner aux enfants les moyens et les moyens de choisir davantage et d’éviter qu’ils ne jouent un rôle passif dans leur éducation et leur apprentissage. De même, il convient de souligner que tous les élèves devraient avoir voix au chapitre, sans discrimination fondée sur l’âge ou le handicap.

Tous les élèves, quelles que soient leurs caractéristiques et leurs capacités, ont leurs propres opinions et devraient avoir la possibilité d’être entendus.

Activités pour donner la parole aux enfants à l’école
Donner la parole aux élèves permet aux enfants de participer à l’amélioration de l’école et sert d’outil pour faciliter les changements que les centres doivent apporter pour réaliser une éducation inclusive et démocratique.

Certaines des activités que les enseignants peuvent mettre en pratique pour donner la parole aux élèves sont :

Événements consultatifs : boîte à suggestions, vote, tableaux de demande, etc.
Jeu de rôle : pour réaliser une dynamique de groupe basée sur le jeu de rôle.
Lego Serious Play : avec les pièces de construction, les solutions à un problème donné sont représentées.
Carte sociale ou cartographie participative : pour représenter les problèmes et les solutions à travers une carte, avec différents éléments graphiques.
Nouvelle mentalité du personnel enseignant
Donner la parole aux enfants à l’école exige un état d’esprit différent de la part du personnel enseignant lorsqu’il s’agit d’adopter le rôle de médiateur éducatif. Les enseignants doivent donc oublier la méthodologie de l’enseignement traditionnel, dans laquelle l’éducateur est au centre de l’attention et l’élève est un simple récepteur d’information.

De même, les enseignants doivent abandonner la posture autoritaire et permettre aux élèves de participer à la vie scolaire pour développer leur autonomie, assumer leurs responsabilités et devenir des personnes sûres d’elles.

Dans les écoles primaires et secondaires, il faut adopter un modèle éducatif inclusif qui permette aux élèves d’avoir leur mot à dire, mais pas seulement. Elle doit également favoriser une coexistence positive et un soutien éducatif adéquat pour promouvoir le changement et l’amélioration dans le monde scolaire. En ce sens, il convient de souligner la phrase suivante :

La participation implique d’apprendre, de jouer ou de travailler en collaboration avec d’autres. Il s’agit de pouvoir faire des choix et d’avoir quelque chose à dire sur ce que nous faisons. Plus fondamentalement, il s’agit d’être reconnu et accepté par nous-mêmes.

-Booth et Ainscow.

Toutefois, la participation des enfants ne doit pas être réduite au seul contexte éducatif, mais doit être écoutée au sein de la communauté à laquelle ils appartiennent.

En fin de compte, on peut dire qu’encourager la participation des plus jeunes et donner la parole aux enfants est positif afin d’obtenir leur participation active dans la société.