Quels sont les différents types de nébuliseurs qui existent ?

poumon  photoLe nébuliseur, aussi appelé inhalateur, peut être de deux types : le nébuliseur à air comprimé (modèle plus simple) ou le nébuliseur à ultrasons. Les deux appareils sont utilisés pour amener les médicaments dans les poumons au moyen de la vapeur froide qu’ils produisent.

La grande différence entre les deux modèles est que le nébuliseur ultrasonique ne fonctionne qu’avec une solution saline et des bronchodilatateurs, alors que le modèle conventionnel peut être utilisé avec toutes sortes de médicaments.

Connaître le mode de fonctionnement et les principales caractéristiques de chacun de ces modèles ci-dessous :

Nébuliseur à jet ou conventionnel

Le nébuliseur à air comprimé fonctionne en créant un flux d’air (jet d’oxygène ou air comprimé) qui est transporté par le tuyau vers un récipient pour déposer le médicament avec un compteur.

Pour atteindre le conteneur, il passe par un petit trou dans le tuyau, provoquant une chute de pression et une augmentation de la vitesse qui provoque une expansion. De cette façon, l’air aspire le liquide hors du récipient et génère un brouillard formé de petites particules.

Les plus grosses gouttes sont barrées et retournent dans le contenant du médicament, étant réutilisées chaque fois que l’air atteint le contenant où le médicament est déposé.

Cependant, il y a une perte de médicament, due à l’inspiration et à l’expiration et en cas de mauvais positionnement du masque. Des respirations très rapides et courtes entraînent le médicament dans les voies respiratoires et les fosses nasales.

Pour réaliser le traitement idéal à l’aide de cet appareil, le patient doit inhaler profondément et la bouche ouverte, car la respiration nasale réduit de 50% l’arrivée du produit dans les poumons.

En raison de son efficacité clinique prouvée et de son faible coût, le nébuliseur à air comprimé est encore un appareil largement utilisé dans de nombreux pays.

Nébuliseur ultrasonique

Le nébuliseur ultrasonique fonctionne différemment du nébuliseur à générateur d’air. Cet inhalateur utilise dans ses circuits électriques un cristal piézoélectrique alimenté par la tension électrique qui le fait vibrer à très haute fréquence.

Cette vibration rend le médicament avant l’aérosol liquide qui est apporté au patient à travers un tuyau par un petit ventilateur, semblable à un ventilateur d’ordinateur. Cette brume est plus fine et plus uniforme.

Plus la brume expulsée par le nébuliseur est fine, plus le médicament sera facilement absorbé par les poumons, ce qui garantit des résultats rapides.